Restaurant japonais: Sapporo

La soupe de légumes l’hiver c’est bien, mais une soupe à la japonaise ça vous dit ? Pour vous éloigner du traditionnel cliché qui veut nous faire croire que les japonais ne mangent que des sushis, franchissez la porte de chez Sapporo, restaurant spécialisé dans les ramen, ces gros bols de bouillon parfumé remplis de longues pâtes de blé.

 Restaurant sapporo paris japonais japon ramen gyoza saint anne opera miso   Lire la suite

Publicités

Restaurant japonais: Azabu, Paris.

Si découvrir une cuisine japonaise raffinée sans toutefois vous ruiner complètement vous tente alors permettez-moi de vous emmenez dans la petite rue André Mazet du côté d’Odéon pour découvrir le restaurant Azabu, merveille de la gastronomie nippone.

Azabu restaurant japon japonais odeon paris gastronomie teppanyaki salle

Lire la suite

Cours d’élégance: dans l’univers des geishas

En allant à Kyoto cet été, je suis passée Sannenzaka (une partie du quartier de Gion) détour obligé des touristes: c’est tout le passé de Kyoto qui ressurgit dans ces ruelles pavées aux façades brunes, constructions basses, aux rues vides de voitures ou vélos.

C’est là que j’ai croisé ma première « geisha »… Plus souvent appelée geiko à Kyoto, c’est une dame de compagnie raffinée, réservée à une clientèle très aisée, et dédiant sa vie à la pratique d’excellence des arts traditionnels japonais. Le mot « geisha » peut s’interpréter comme « femme qui excelle dans le métier de l’art ».

Lire la suite

Cuisine japonaise: le repas « kaiseki »

Si vous avez suivi mon blog pendant mon voyage à travers la Chine et le Japon, vous avez probablement déjà lu cet article. Mais j’aime la cuisine japonaise, et j’aime proposer autre chose que des sushis à mes lecteurs… Plongeons ensemble dans la haute gastronomie japonaise, élevée au rang d’art: le kaiseki.

Lire la suite

Vins et cuisine asiatique: les mariages

Si vous êtes amateur de vins, ou simplement curieux de la science oenologique, je ne peux que vous recommander d’aller faire un tour aux cours du COAM à Paris.
Pour 9 cours sur 10 c’est Philippe Defleur qui a été mon professeur, et je ne peux dire que du bien de tout ce qui a été fait pendant ces 4 mois. Il faut dire aussi que Philippe a un beau parcours: formé au Jules Verne, chef de cave à la Tour d’argent, puis de l’Elysée, commercial pour Lavinia… Il connait son sujet et il est ravi de nous en faire profiter.