Histoire de l’alimentation: Egypte ancienne

Nous voici de retour en Histoire de l’alimentation. Après un aperçu des pratiques alimentaires pendant la préhistoire (1 et 2) puis en Mésopotamie, nous partons découvrir aujourd’hui celles des égyptiens de l’Egypte Antique. En route pour les pyramides ? C’est parti !

Nefertiabet egypte antique ancienne tombeau repas nourriture offrande histoire alimentation

La princesse Nefertiabet devant son repas, IVe dynastie (2690-2665 avant J.-C.)

Pour vous resituer un peu l’époque la civilisation de l’Egypte Antique prend forme autour de 3150 avant JC avec l’unification de la Haute et de la Basse Egypte, et se développe sur plus de trois millénaires. Le règne des pharaons prend officiellement fin en 31 avant JC quand l’Empire romain fait de l’Égypte une province.

A cette époque on considère que la santé et la longévité dépendent des plaisirs de la table. L’opinion commune estimait qu’un gros mangeur ne pouvait être qu’en bonne santé alors que l’inappétence passait au contraire pour un signe de maladie, voir un présage de mort. Assurer à chacun une quantité suffisante de nourriture représentait une garantie d’ordre social. Il nous est parvenu un conversation du pharaon Khéti à son fils, sur la manière d’étouffer les rébellions: « Un pauvre peut devenir un ennemi, un homme qui vit dans le besoin peut devenir un rebelle. On calme une foule qui se rebelle avec de la nourriture; quand la multitude est en colère, qu’on la dirige vers le grenier ».

Aucun livre de cuisine de l’Ancienne Egypte n’est parvenu jusqu’à nous, et il est exceptionnel de trouver des indications concernant la préparation des aliments. Toutefois de nombreuses tombes privées donnent de précieux renseignements (parfois même des recettes !) sur la culture et la variété des mets consommés.

tombe mena agriculture blé vaches nourriture cuisine histoire alimentation egypte antique egyptien pharaon

Tombe de Menna, scène d’agriculture dans les champs de blé. XVIIIème dynastie (-1590 à -1390)

Une des nourritures les plus fondamentales de la civilisation égyptienne à cette époque sont bien évidemment les céréales, qui servent à fabriquer le pain et les galettes. Bien que l’on discute encore pour savoir quelle a été la première céréale cultivée en Egypte, un fait est certain: on a retrouvé de l’orge dans des sites préhistoriques du Delta datant d’environ -4000. On a également trouvé trace de blé et d’épeautre. Les plaines du Nil, périodiquement inondées, produisaient des céréales en quantité abondantes et suffisantes pour la consommation nationale et aussi pour l’exportation. Ces céréales étaient la base de l’alimentation et servaient à la fabrication du pain, levé avec du levain obtenu par fermentation, mais aussi de la bière.

shamsi pain egyptien antique histoire alimentation blé épeautre cereales culture bassin delta nil

Pain shamsi (Khobz Shamsi), Haute Égypte, reproduction.

La préparation de la bière dans l’Egypte ancienne nous est connue grâce aux scènes peintes sur les murs de certaines tombes. Très chargée en alcool, cette boisson ressemblait à la bouza, produite aujourd’hui encore selon la même méthode au Soudan et dans certains quartiers populaires du Caire (on l’obtient grâce à des morceaux de pains fermentés durant quatre jours).

En Egypte à cette époque tous les potagers produisent des oignons, des poireaux et de l’ail. Les légumineuses (lentilles, pois chiches, fèves) faisaient partie de l’alimentation quotidienne, au même titre que le pain (encore aujourd’hui elles ont une très large part dans les repas de la population: environ 10kg par an et par habitant, contre moins de 2 en France !). Les petit pois seront en revanche introduits sous le Nouvel Empire.

Offrandes Tombeau de Menna Egypte antique nourriture egyptiens poisson histoire alimentation

Tombe de Menna, offrandes pour un défunt. XVIIIème dynastie (-1590 à -1390)

L’alimentation égyptienne comprenait beaucoup de fruits: les figues, les jujubes, les dattes, les noix, puis plus tard le grenadier et l’olivier, grâce aux importants échanges commerciaux avec l’Asie. Dans les terres bien irriguées du Nil poussaient aussi des pastèques, des concombres et des melons.
La vigne était répandue dans le delta, on cultivait un raisin très noir qui servait surtout à la vinification. On le conservait dans des amphores, sur lesquelles était inscrit le cru et l’année de la vendange. Nos étiquettes actuelles !

Tombe nakht vin vendange egypte alimentation histoire vinification foulage raisin grappe antique egyptien

Tombe de Nakht à Thèbes. Vendanges sous la XVIIIème dynastie (-1590 à -1390).

A partir du lait des animaux d’élevage et de boucherie (bovins, ovins, caprins), on préparait du beurre et des fromages; avec le sang des bovins égorgés pour les sacrifices on cuisinait une sorte de boudin: parmi les abats, la rate et le foie étaient les plus appréciés, et la graisse servait d’assaisonnement mais aussi pour frire les gateaux. Élevés en grand nombre dans les villages, les porcs occupaient une place importante dans l’alimentation de l’Egypte ancienne et leur consommation n’était peut-être interdite que pour les offrandes rituelles. Les volatiles (cailles, pigeons, et même pélicans) représentaient une grande partie  de l’alimentation carnée. Le poulet ne sera introduit qu’à la fin de l’époque romaine. Il ne faut pas oublier les poissons ! Mulets, tilapia, poissons-chats, carpes, anguilles… Loin d’être réservée aux classes inférieures, cette nourriture était aussi destinée à la cour; en revanche le poisson ne figure jamais parmi les offrandes funèbres, peut-être à cause d’un « tabou olfactif ».

Vache lait egypte antique ancienne histoire de l'alimentation tradition nourriture

Tombe de Métchétchi, traite d’une vache, 2000 avant JC.

Boucherie Egypte Antique ancienne histoire alimentation nourriture aliments vache viande lait rituel offrande

Tombe d’Idout, scène de boucherie. VIe dynastie (-2374 à -2140)

Pour assaisonner tout ça on utilisait déjà un grand nombre de plantes aromatiques: genièvre, anis, coriandre, cumin, fenouil le pavot et même une sorte de curry. Le poivre en revanche n’a été importé d’Inde qu’à partir des deux premiers siècles après JC.

Les égyptiens prenaient au moins trois repas par jour, mangeaient sans couverts, avec les doigts. Pendant le Haut Empire ils s’accroupissaient sur des nattes ou des coussins devant une petite table basse, les verres étant posés par terre. Plus tard les personnes d’un rang élevé commencèrent à s’asseoir sur des chaises devant des tables hautes, servies par des domestiques. Des traditions qui ne seront pas adoptées en Grèce Antique, le prochain épisode de cette Histoire de l’alimentation…

Cuisine egypte egyptienne repas histoire alimentation nourriture traditions

Travailleurs de meulage, de cuisson et de brassage, entre -2050 et -1800

Sources: Edda Brescianin Nourritures et boissons de l’Egypte ancienne, dans Histoire de l’alimentation.

Certaines images de Arnaud du Boistesselin.

Advertisements

6 réflexions sur “Histoire de l’alimentation: Egypte ancienne

  1. Excellent Céline, continue cette série à la fois simple et instructive ! Moi ce qui me tue c’est que la bière tu en trouves partout ou presque dans l’histoire… Ca mériterait sans doute un petit article !
    Bise

    • Bonjour,

      Je n’aborde pas cette question parce que j’ai peu d’informations dessus, et tout simplement parce que ces tabous n’existaient pas encore vraiment.
      Les seuls tabous alimentaires concernaient le poisson et le porc dans le contexte des offrandes rituelles: on n’en offrait jamais aux divinités. Mais les porcs étaient élevés en grand nombre dans les villages et occupaient une grande part de l’alimentation (un livre de recherche a été écrit à ce sujet: « Food, The gift of Osiris » par W.J. Darby, P. Ghalioungui et L. Grivetti).

      Au contraire des hébreux, qui eux avaient déjà tout un tas d’interdits (vin, miel, lait, porc, coquillages, reptiles, autruche…) du fait des règles établies par Moïse, les Egyptiens, tout comme leurs voisins de l’époque, les Mésopotamiens et les Grecs, élevaient et consommaient du porc.

      Au plaisir 🙂

  2. Pingback: Egyptologie | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s